25/01/2009

avis de parution





Quelques notes critiques sur cet opuscule :

"Renouvelant l'antique méditation du Memento Mori Hozan Kebo, dans "the last show" qui vient de paraitre aux éditions Mi(ni)crobes, donne à lire une suite de poèmes philosophiques empreints tout à la fois et vice versa, de stoïcisme, d'épicurisme, d'existentialisme , de personalisme, de nihilisme, d'aquoibonisme, de grouchomarxisme et surtout d'aleajactaïsme . "Faut faire avec" pourrait bien être la maxime matricielle ,le moyeu central, de toute sa pensée.

Vladimir Vazybibich - Annales de métapysique appliquée tome XXXIV - 1er semestre 2009)


"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" . A cette phrase célèbre Hozan Kebo répond par "6 poèmes savants à la 3eme personne". Dans une interview récente n'a-t-il pas déclaré : "j'ai toutà fait conscience de n'avoir ni âme ni science mais en revanche question ruine j'en connais un rayon , vu ma date et mon lieu de naissance . J'ai au demeurant parfait cette connaissance dans la suite de mon existence"

Albert Toutérelatif (Revue internationale de tectonique des plaques - janvier 2009)

"G patou konpri mé au - cé patrolon alir" (Benoit 19 ans sur le forum "Adolecteur" )

2 commentaires:

SebMénard a dit…

je n'ai jamais lu le ya basta of hozan kebo
(et a priori, c'est irrémédiable, à moins que je trouve un fan avisé)
cependant

le titre déjà est un régal

Fripouille a dit…

San Francisco
June 30, 1970


Do you still want some of my friend Hozan Kebo’s poetry for your
anthology? He has a bunch of new stuff if you're interested.

Best wishes,
Richard Brautigan



Lettre à son éditeur. Témoignage émouvant, isnt'it ?