14/01/2009

l'écrivain-à-spirale admire les araignées





L'araignée est un modèle insurpassable pour un écrivain-à-spirale ! surtout quand on regarde les résultats d'une enquête scientifique, menée en 1982 sur ces bestioles . Les chercheurs leur ont fait absorber différentes drogues (du hash, de la caféine, du LSD ou de la mescaline) et ils les ont laissées tisser une toile. Résultats? Sous LSD, l'araignée fait une toile en soleil qui ne sert à rien tellement les fils sont espacés. Sous, mescaline une toile en rond, sous hash, une toile en amphithéâtre, et le pire sous caféine, une toile complètement déstructurée.

Hum ! je crois que je vais en rester au Macon-villages ! Michaux (fin connaisseur, pas des Macon Villages mais de beaucoup d'autres choses arachnéennes, donc essentielles) a très justement fait remarquer :

"Avec tes défauts , pas de hâte. Ne va pas à la légère les corriger . Qu'irais tu mettre à la place ?"

A la bonne vôtre !

2 commentaires:

Clarinesse a dit…

Il semblerait que le hasch ou la mescaline soient bien plus inoffensifs que le café ! Mais que fait la police ? A bas les machines du même nom ! Un autodafé, vite !

HK/LR a dit…

et dire que nul rocker n'a chanté : "Sister caféine"!!!