14/09/2009

duo ?


Elle en son dessous
oh qu’on ne se méprenne pas j’ai
connaissance suffisante de ma langue
pour ne pas confondre singulier et pluriel
elle donc en son rez
de notre maison
sans doute dessine et coupe et colle
- mais qu’en nuances de noirs et de gris –
ses « passants » et autres
« passagers » et gères « de la nuit »
tandis qu’en mon ici bas & toujours même
mais « à l’étage » cependant
je noircis
quelques lignes passantes mêmement
très vagues passages presque sentes où j’erre
n’ayant nulle idée ni besoin
d’un aboutissement quelconque


il va bientôt faire
très nuit

3 commentaires:

Éric a dit…

Ben, bonne très nuit, Beardy, et la bise à la madame en son dessous.

koukistories a dit…

chics, sûrement ... plus tard sans dessus ...?

callivero a dit…

bô trait, beau très !